Lettre ouverte de M.Ludovic Zanker, suite aux résultats du second tour à Val de Reuil

Publié le par Patricia Dumontier (presse)

Extrait de la lettre de M.Ludovic Zanker, suite aux résultats du second tour de la présidentielle à Val de Reuil.

 

Lettre ouverte de M.Ludovic Zanker, président du collectif, ’’Agir pour mieux vivre à Val de Reuil’’.
Comme suite aux résultats du second tour à la présidentielle, dans notre commune de Val de Reuil.

 

 

Mesdames, Messieurs,
Chers Concitoyens,
Chers élus, Chères élues
Monsieur le maire,

 

Cette campagne a été la plus difficile, mais aussi la plus nauséabonde que nous n’avons jamais connue. Je vous remercie du fond du cœur, d’avoir pu écouter le message de notre maire, M.Marc-Antoine Jamet, que le vote pour les extrémistes n’est pas la solution, qui répondra à votre colère et vos problèmes dans votre quotidien, le message du Premier ministre, M.Bernard Cazeneuve a été à la hauteur des enjeux, que notre pays traverse dans la défiance, la colère, mais il a remis dans le centre de la parole politique, nos valeurs républicaines, notre socle social, lors de sa venue dans notre commune à Val de Reuil.

 

Je n’étais pas certain des résultats de ce second tour au sein des bureaux de vote, car Me Lepen a fait des scores inimaginables, je voudrais lancer un message aux électeurs du Front National, du moins nos habitants qui ont voté pour ce parti, je respecte votre vote, je respecte votre choix, mais je voudrais vous dire à travers ce message, que le vote extrémiste ne vous apportera rien, au sein de notre magnifique ville, la plus jeune de France, vous ne manquez de rien, il fait bon vivre, le vivre ensemble entre les communautés est une réussite pour l’image de notre pays.

 

Nous savons que M.Macron, il n’est pas notre candidat, mais nous devons juste le féliciter de son score qui sont des 65,9%, mais je voudrais le souligner, que M.Macron doit prendre en compte dans ce score, qu’il y a 53% des Français qui n’ont pas voté pour une adhésion, mais pour faire battre la candidature de Me Lepen.

 

C’est pour cela, je vous demande de vous mobiliser dès lundi pour la candidature de M.Richard Jacquet, notre candidat socialiste et légitime pour les législatives de juin 2017. Il faudra faire une campagne solide, afin de faire gagner notre candidat contre, le candidat de la droite et du centre, M.Priollaud, mais aussi le candidat du Front national et sans doute celui d’En Marche, qui sera, soit parachuté, soit un candidat local, sait-on ?

Je vous demande de vous mobiliser de toutes vos forces, mais aussi de conserver notre 4ème circonscription à gauche, rendons de la hauteur à notre grande figure politique qu’était Pierre Mendes France, l’ancien maire de Louviers, un homme de conviction et de gauche.

 

Nos valeurs de gauche, celle de la solidarité, celle de la générosité, celle du vivre ensemble doit être préservé.

 

Je compte sur vous toutes et tous, le score de Me Lepen de 37,26% est inacceptable au sein de notre commune, voire intolérable, j’en ai mal à notre ville, mal à notre belle Normandie, il est temps d’agir.

 

Ne l’oubliez pas, M.Macron n’aura sans doute pas la majorité à l’Assemblée nationale, selon un sondage 61% des Français ne souhaite pas une majorité pour le Président élu, car effectivement, les Républicains voudront - capitaliser leur score du premier tour, mais aussi le Parti des Insoumis voudra capitaliser son score, sans parler du Front National et du candidat PS de Benoit Hamon.

 

Enfin, nous aurons un président de la République qui gouvernera avec une coalition ou avec 4 partis politiques à dans l’hémicycle.

 

Je compte sur vous pour votre mobilisation sur le terrain. Vous pouvez compter sur ma détermination et ma bienveillance à ce que notre candidat Richard Jacquet soit le candidat du rassemblement et des solidarités.

 

Ensemble comme le dirait notre ami Benoit Hamon, faisons battre le cœur de la France.

Je vous remercie.

 

Ludovic ZANKER
Président du collectif ''Agir pour mieux vivre à Val de Reuil''
Dirigeant & Consultant politique - RESA CONSEILS

Vous pouvez télécharger la lettre ouverte sous format PDF ci-dessous.

Commenter cet article