Bruno Questel: candidat sous l'étiquette En Marche à sa trahison dans son propre camp à gauche!

Publié le 31 Mai 2017

''Qui aurait pu imaginer une seule seconde que M.Bruno Questel aurait fait campagne sous l'étiquette En Marche dans la 4ème circonscription de l'Eure? ''


Personne, sauf que son passé d'élu le rattrape avec ces manœuvres nauséabondes sur le terrain. Il se fait passer pour le messie, mais aussi le gagnant de cette législative dans la circonscription, qui je le rappelle, cette circonscription est très ancrée à gauche!

La girouette, c'est son surnom, c'est comme cela qu'il se fait appeler partout dans la 4ème circonscription de l'Eure, un coup je roule sous l'étiquette PS, un coup, je roule sous l'étiquette PRG, un coup, je roule et à ce jour pour En Marche.
Il y a comme un air d'opportuniste dans cette histoire politique, un peu à la Bruno Le-Maire, Je vais là ou le vent est meilleur.

Nos concitoyens ne sont pas dupes, car de jouer les traites à fond les manettes vont lui couter un peu cher, on ne surfe jamais sur une dynamique pour un Président de la République élu démocratiquement par les urnes, je vous invite à visualiser les résultats des législatives depuis 1995.

1995: Jacques Chirac élu Président de la République
1997: François Loncle élu candidat investi par le PS (législatives)

2007: Nicolas Sarkozy élu Président de la République
2007: François Loncle élu candidat investi par le PS (législatives)

2012: François Hollande élu Président de la République
2012: François Loncle élu candidat investi par la PS (législatives)

2017: Emmanuel Macron élu Président de la République
2017: candidat incertain En Marche

Je demanderai à M.Questel de jouer la transparence et la vérité sur le terrain, quand il fait campagne. Rien ne sert à mentir aux journalistes dans certaines presses écrites et locales, car de dire tout et son contraire, nos concitoyens n'aiment pas les mensonges, surtout venant d'un ancien élu, comme M.Questel.

M.Questel à démissionné de tous ses mandats, pour se consacrer à sa vie d'avocat et maintenant, il se présente comme candidat a En Marche, certes, c'est son droit, mais de prendre nos concitoyens pour des abrutis notoires, ils ne le supporteront pas, à part ceux qui aiment bien être des godillots!

Je regrette que François Loncle l'actuel député de notre circonscription joue les traites en partie dans cette législative, il vient de faire un bras d'honneur à son ancienne famille politique qu'est le Parti Socialiste, quand on fait campagne pour En Marche, pour un programme libéral et non en phase avec ses propres convictions cela s'appellent de la traitrise et non autre chose.

Dans tous les cas, je peux vous dire que je soutiendrais mon candidat, celui du Parti Socialiste, M.Richard Jacquet, qui lui au moins affronte ses valeurs et son appartenance et lui au moins, il ne fuit pas les vérités.

A suivre...

Ludovic Zanker

 

Rédigé par Ludovic ZANKER