Ma lettre de soutien à Janick Léger et Jean Jacques Coquelet.

Publié le 12 Avril 2015

Chère Janick,
Cher Jean-Jacques,

Les résultats du premier tour des Départementales dans notre canton vous ont donné la majorité mais il faudra un second tour ce dimanche 29 mars 2015.

Les électeurs sur l'ensemble de notre canton de Val de Reuil ont voté pour votre liste mais le résultat du Front National est inquiétant et pèsera peut être sur l'avenir.
C'est la raison pour laquelle je m'investis sans compter sur le terrain et sur mon blog politique.

Je voudrais vous dire toute ma détermination. Il est hors de question que des extrémistes marinistes inconnus s' imposent sur notre canton et gagnent le Val de Reuil.

Votre bilan , chère Janick, est excellent comme l'était celui de notre ami Jean Louis Destans pour lequel j'ai ici une pensée amicale. Il ne méritait pas cette cruelle défaite.
Je me battrai pour que survivent la démocratie, la solidarité et la justice sociale dans notre canton. Il est impossible d ' admettre que le Front National puisse remporter une victoire sur le Val de Reuil. Je déplore les divergences sur les consignes de vote données par l'UMP et l'UDI dans l'entre deux tours s' agissant du Front National. La qualité des reports de voix sur le camp républicain s' en trouvera affectée.

Le Val de Reuil a évolué, changé grâce à l'équipe de Marc-Antoine Jamet et de Jean Jacques Coquelet. Nous devons ensemble avec fermeté et ténacité maintenir ce canton à
gauche sous votre étiquette.

Ma conception de la politique, ce n'est pas de sanctionner à tour de bras des personnalités qui ont un bilan irréprochable comme vous. Il faut rappeler à nos concitoyens l'enjeu social de ce scrutin très local et la vacuité du programme de Marine Le Pen.

La solidarité c'est avec vous et c'est vers vous que doivent converger dimanche prochain tous les suffrages !

Ludovic Zanker
Président d'Europolitique Consulting
Consultant Politique


Service de presse: Jamila Nader - Courriel: presse@caei.eu