"AGIR POUR MIEUX VIVRE A VAL DE REUIL"

Future Normandie : Caen future capitale, Rouen aura le pouvoir politique

14 Avril 2015, 11:49am

Publié par Ludovic ZANKER

 Future Normandie : Caen future capitale, Rouen aura le pouvoir politique

Caen sera-t-elle la capitale de la nouvelle Normandie qui verra le jour le 1er janvier prochain ? Depuis hier, une carte, selon les cas, met le feu aux poudres ou rassure les élus. Dans douze des treize nouvelles régions - contre vingt-deux aujourd’hui - pas de surprise : les villes les plus importantes ou les plus connues deviendront, de facto, chef-lieu, autrement dit capitale régionale au sens administratif du terme. C’est le cas, par exemple, dans le Nord avec Lille, en Alsace/Champagne-Ardenne/ Lorraine avec Strasbourg, en Aquitaine avec Bordeaux, dans l’immense Rhône-Alpes/Auvergne avec Lyon, en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon avec Toulouse ou encore en Bourgogne avec Dijon.

L’EXCEPTION NORMANDE

Sur la carte, seule une région fait exception : la Normandie. Caen tient la corde pour devenir la future capitale régionale - ou chef-lieu selon un mot un tantinet suranné retenu dans la loi du 16 janvier dernier sur la délimitation des nouvelles régions. Dans ce cas, Rouen hériterait du siège du futur conseil régional normand et ses 102 élus (55 en Haute-Normandie, 47 en Basse-Normandie). « Ce sont des rumeurs et je ne les commente pas », souligne Nicolas Mayer-Rossignol. S’il était un farouche défenseur de Rouen comme capitale voilà plusieurs mois, le président PS de la Haute-Normandie entend jouer la carte du « rassemblement » et compte, pour cela, sur le travail de « concertation » qui incombera au futur préfet « préfigurateur ». « Il sera nommé d’ici quelques jours », souligne NMR. Ce que confirme le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Pierre-Henry Maccioni, l’actuel préfet de région en Haute-Normandie, pourrait obtenir cette mission.

Lire la suite sur Paris-Normandie